Les véritables causes des Croisades en Orient

croisade-stop-fake-news

Pourquoi les Croisades : mensonges et vérité

Les Croisades sont souvent présentées comme une opération guerrière ou encore comme l'équivalent des conquêtes arabes pour les musulmans. Sont-elles réellement la version chrétienne en orient de l'expansion guerrière de l'Islam en occident ?

Tout d'abord, qu'est-ce qu'une croisade, et dans quelles circonstances ont-elles été menées ?

Une Croisade est décidée par le souverain pontife et, outre les 8 croisades en Terre Sainte, elles se sont déroulées aussi en Espagne (Reconquista), ou encore dans la Baltique ou contre hérétiques Albigeois et Cathares.

Mais avant d'être une expédition en arme, la Croisade est un pèlerinage, donc une œuvre Sainte, pour obtenir l'expiation des péchés.

 

 

Intéressons-nous à la première Croisade dont les suivantes ne seront que les conséquences directes.

La Première Croisade : dans quel contexte ?

La première Croisade intervient à la fin du XIème siècle dans un contexte de plus en plus tendu, d'agressions croissantes des pays musulmans contre le monde chrétien. Précisons que le terme de Croisade en postérieur à la première Croisade et date du XIIIème siècle.

Croisades Visuel 2

Le Christianisme, ciment de la société en Europe

Il est bon de rappeler qu'à l'époque, le christianisme structure la société en France et en Europe, du paysan au seigneur et que le pèlerinage est un acte de foi qui permet de faire pénitence vis-à-vis de ses péchés. Au Moyen-Age, les pèlerinages sont monnaie courante.

Et le pèlerinage le plus important est celui en Terre Sainte sur le tombeau du Christ, synonyme de purification absolue de l'âme. Il est donc primordial dans la vie d'un chrétien et existe depuis les premiers temps de la chrétienté.

 

La Razzia des Lieux Saints en Orient

En 638, en pleine guerre de conquête pour répandre l'Islam, les musulmans s'emparent de Jérusalem. Et dès lors, les chrétiens doivent s'acquitter d'un impôt pour pouvoir accéder aux lieux saints. Les choses se compliquent quand en 1009, lorsque le calife Hakeim fait détruire plusieurs lieux saints et lieux de cultes, et particulièrement le Saint-Sépulcre, tombeau du Christ ✝️ en 1009. En parallèle, il s'engage dans une série de persécutions contre les chrétiens. Puis, élément déclencheur, en 1078, les Turcs s'emparent de Jérusalem et interdisent l'accès aux lieux saints.

L'Invasion Ottomane en Europe

Dans un contexte plus global, l'Islam est en invasion guerrière permanente sur tout le bassin méditerranéen depuis le VIIème siècle et les tristement fameuses razzias des arabes et des turcs dans des régions, berceau du christianisme, semblent ne pas avoir de limite. La victoire de Charles Martel à la bataille ⚔️ de Poitiers nous rappelle dans quelles proportions l'Islam est venu se répandre en terre chrétienne. 

 

 

C'est dans ce contexte d'agression d'un Islam conquérant pendant près de 5 siècles, que l'occident va réagir pour rétablir l'accès aux lieux saints.

La réaction de l'Occident face à la projection guerrière de l'Islam

Face à cette situation inacceptable, en 1095, l'Empereur de Byzance appelle le Pape Urbain II à son secours. Ce dernier appelle les chevaliers et les barons à prendre les armes au concile de Clermont, afin de défendre la chrétienté médiévale menacée et libérer Jérusalem.

La Croisade de Pauvres

Mais en réalité, la première Croisade se déroule en 2 étapes, car si le Pape Urbain II, prêche la Croisade dans les grandes villes s'adressant aux puissants, de nombreux prédicateurs vont s'adresser aux paysans et aux "gens de commun", ce qui aboutira sur la Croisade des Pauvres. Des milliers de petites gens anonymes vont s'élancer sur les routes de la Terre Sainte et arriver aux portes de Constantinople en 1096. Ils traversent ensuite le Bosphore et, mal équipés et quasiment sans armes, ils se font alors massacrer par les Turcs. On déplore 12 000 tués dans des conditions atroces.

Croisades Visuel 3

La Croisades des Barons

Cette tuerie débouchera sur la Croisade des Barons, plus connue, bien mieux organisée et équipée. Des dizaines de milliers d'hommes, dont une majorité de français, arrivent à Constantinople en 1097, puis reprennent Nicée et Antioche. Faisant face à une grande agressivité de la part des Turcs, ils arrivent malgré cela, en 1099, aux portes de Jérusalem et, après quelques semaines de siège, la cité tombe aux mains des croisés, le 15 juillet 1099.

Croisades visuel 1

La Prise de Jérusalem et la Délivrance des Lieux Saints

Après la prise de Jérusalem, un royaume latin va être établi et Godefroy de Bouillon, prend le titre d'avoué du Saint-Sépulcre en 1100. Il refuse le titre de Roi de Jérusalem, mais son frère qui va lui succéder à sa mort, acceptera ce titre et sera le premier Roi de Jérusalem.

 

La Constitution des États Chrétiens en Orient

Les états chrétiens sont proclamés en 1100, parmi lesquels le Royaume de Jérusalem, la principauté d'Antioche, et le Comté d'Édesse.

Une grande partie des croisés va ensuite revenir en rapportant de nombreuses reliques, et seulement une poignée de combattants restera sur place pour défendre la route vers Jérusalem, en créant des ordres monastiques : les Hospitaliers en 1115, et les Templiers en 1118.

 

La Fin des Croisades

Mais les turcs ne l'entendent pas de cette oreille, et les agressions vont reprendre, ce qui engendrera 7 autres Croisades en Terre Sainte afin de défendre les acquis de la première Croisade en ainsi renforcer les états latins. Ces derniers vont durer près de 2 siècles de 1099 à 1270.

Seulement les souverains européens se désintéresseront peu à peu des états latins d'orient et la dernière Croisade de 1270, où le Roi de France Saint-Louis trouve la mort, est un échec.

En 1291, la chute de Saint-Jean d'Acre signera la fin des états latins en orient.

Croisades visuel 4

Conclusion

De nombreux chevaliers se sont ruinés pour mener ces Croisades. On ne peut donc pas qualifier les Croisades d'opération marchande, car les barons partis en Terre Sainte, ont tout laissé derrière eux. Il s'agit bien une riposte légitime à une expansion de l'Islam, ainsi qu'un formidable élan spirituel ayant pour but la protection des lieux saints.

On constate également que la Croisade n'a rien à voir avec un acte de colonisation. Elle est un acte de foi profonde, en plus de l'objectif de la délivrance du Saint-Sépulcre.

Les hommes de ce temps trouvent leur salut dans l'acte de la Croisade : y mourir compte plus qu'en revenir. Comme le résume magnifiquement Jean Chellini : "la Croisade fut d'abord et avant tout une aventure d'âme, la chevauchée mystique du chrétien vers la Jérusalem céleste, la marche vers Dieu sur les traces du Christ".

Croisades Visuel 5

Ces Croisades n'étaient donc pas de vulgaires expéditions punitives ou guerres de conquêtes, mais bien des réponses à l’expansion guerrière de l’islam et la délivrances des lieux saints. Ainsi, le but des Croisades est à l’origine tout aussi spirituel… que défensif, car c'est l'Islam qui est sorti de l'Arabie et a conquit le moyen-orient qui était alors chrétien, puis le sud de l'Europe.

Il n'y a donc aucune comparaison à faire entre la projection de pouvoir des musulmans sur des terres chrétiennes et les motivations des croisés qui étaient de libérer les chrétiens mis en esclavage.

Nous espérons que cet article aura permit de rétablir certaines vérités sur cet épisode glorieux de l'histoire de l'Europe, que sont les Saintes Croisades.

Pour t'en souvenir, quoi de mieux que d'acquérir un objet symbolisant l'héritage des Croisades Chrétiennes ?

 

Merci, l'ami, d'avoir lu jusqu'au bout, n'hésite pas à nous faire part de ton ressenti dans la section 'commentaires'. A bientôt.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

NOS MONTRES