TOP 10 : meilleurs films de médiéval fantastique

13 min de lecture | 3 594 mots

Dragon Medieval Fantasy

Classement des meilleurs films de Medieval Fantasy

Pour le meilleur ou pour le pire, l'apogée du médiéval fantastique avec des chevaliers en armure, des elfes, des nains, des enchanteurs, et toute une mythologie du moyen-âge au sens large, a existé dans les années 80. Une décennie qui se prêtaient bien aux proportions mythiques du genre, même si les effets visuels ne parvenaient pas à capturer aussi bien la magie nécessaire. Ceci étant dit, des films comme Willow et Legend ont capturé l'imagination de notre enfance, et nous ont préparé à recevoir les superproductions des années 2000.

Grâce à des films comme la trilogie du Seigneur des Anneaux, on assiste à une certaine résurgence de ce style particulier de film, où l'épée et la sorcellerie se combinent pour raconter des histoires de guerriers courageux, de magiciens mystiques et de princesses audacieuses.

 

Sur ces 40 dernières années, le cinéma nous a livré une quantité importante de films de Medieval Fantasy. Parmi toute cette production, quels sont les meilleurs films médiévaux fantastiques de tous les temps ? Nous avons dressé un TOP 10 de l'histoire du cinéma.

Voici donc notre liste des 10 meilleurs films de Fantasie Médiévale.

10) PRINCESS BRIDE (La Princesse Bouton d'or)

Tous publics – 1987 – Fantasy / Romance - 1h 38m - Réalisateur : Rob Reiner

PRINCESS BRIDE (La Princesse Bouton d'or)

L'un des films fantastiques les plus sous-estimé et un classique des années 80, Princess Bride est un mélange presque parfait d'humour burlesque, d'esprit, d'action et de romance. Il met en scène un beau couple, des compagnons de route hilarants, des méchants acariâtres et des apparitions des plus grandes stars de l'époque.

Le film suit un pauvre garçon d'écurie qui devient le Pirate Roberts et tente de gagner l'amour de la princesse Bouton d'or, la plus belle fille du pays, promise à un roi maléfique. Il devra faire preuve d'intelligence avec des voleurs, combattre des rongeurs de taille inhabituelle et prouver sa valeur à l'épée au nom du grand amour. Avec tant de moments mémorables de ce scénario qui ne manque pas d’humour, il est inconcevable de ne pas le faire figurer dans notre TOP.

 

Princess Bride n’a rien à voir avec un film sérieux comme peut l’être Willow, derrière le récit se cache en fait une réalisation parodique, avec une dimension comique détonante. Ce qui aurait pu être une version conte de fée de L’Histoire sans Fin se révèle en fait être plus proche d’un Monty Python !

Si l’on met de côté ce style décalé, on tombe sous le charme de l’héroïne, la Princesse Mariée, joué par la toute jeune et déjà rayonnante Robin Wright. Comment ne pas mentionner l’énorme prestation de André le géant (2,24 m), incarnant Fezzik. Côté réalisme, les combats d’épée sont très réussis.

Princess Bride se démarque donc de la concurrence par son ton décalé et son humour ravageur, ce qui lui permet de sortir du lot. De la Fantasy pour toute la famille, un genre qui a tendance à malheureusement disparaitre.

👍🏻Points Forts :

  • Transgression narrative et ironie
  • Prestation d’André le Géant
  • Dimension comique
  • Robin Wright impeccable
  • Final visuellement magnifique

👎🏻Points Faibles :

  • Quelques longueurs
  • Décors cartons pâte
  • Nombreux clichés (assumés)

💯La note de Medieval Fantasy : 63/100 

9) CŒUR DE DRAGON – Dragonheart

1996 - Fantasy / Aventure - 1h 43m - Réalisateur : Rob Cohen

CŒUR DE DRAGON – Dragonheart

Dans des temps reculés, un dragon donne la moitié de son cœur pour sauver un prince mourant. Lorsque le prince grandit, il devient un souverain tyrannique à la nature sombre. Son mentor, Sir Bowen (Dennis Quaid), est désillusionné par son pupille et quitte le château. Il rencontre bientôt le dernier dragon, Draco (Sean Connery), avec qui il s'associe.

Ils escroquent les villages de Bowen en prétendant les débarrasser de leur "dragon" en "tuant" Draco, mais leur machination tourne court lorsqu'ils se rendent compte que le prince tyrannique va condamner le royaume. Alors que Sir Bowen se prépare à monter une attaque contre son ancien élève, il doit faire un choix difficile, car tuer l'homme signifie tuer le dragon.

Bien que les personnages soient un peu clichés et que le film soit plutôt destiné à un jeune public, on prend toujours autant de plaisir à se replonger dans l'univers de Cœur de dragon.

 

Malgré certains moyens techniques mesurés, Rob Cohen s'arrange pour ne montrer que l'essentiel et cela suffit amplement à l'immersion.

Mention spéciale aussi à Draco qui est probablement l'un des meilleurs dragons du cinéma, à la fois grâce à son intelligence et à son charisme (les voix de Philippe Noiret en VF et Sean Connery en VO n'y sont pas étrangères).

Aussi le film ne serait pas le même sans la musique de Randy Edelman qui est d’une magnifique réalisation, tutoyant celles de John Williams. Coeur de dragon est donc un excellent film sans autre prétention que de divertir son public et qui réussit à émouvoir par son histoire, sa musique et son univers.

👍🏻Points Forts :

  • Excellent ‘Draco’
  • Musique enivrante
  • Final très émouvant
  • Exaltation des valeurs chevaleresques

👎🏻Points Faibles :

  • Très (trop) humoristique
  • Univers visuel assez indigent
  • Quelques clichés

💯La note de Medieval Fantasy : 68/100

8) LEGEND

1985 - 1h 38min - Fantastique / Aventure / Romance – Réalisateur : Ridley Scott

Film Legend

Avant de jouer dans Risky Business et Top Gun, un jeune Tom Cruise jouait dans Legend, une épopée médiévale fantastiqueJack, l’ami des lutins de la forêt, doit protéger une jeune princesse. Une étrange force obscure a balayé le pays, et un seigneur de guerre maléfique est à la recherche des créatures les plus mythiques pour renforcer son pouvoir.

Il recherche les licornes, qui se font de plus en plus rares en se cachant au plus profond de la forêt. Il kidnappe la princesse dans l'espoir que le protecteur de la forêt lui livre des licornes, mais il est finalement déjoué par la princesse elle-même.

Tim Curry alias, le Seigneur des Ténèbres
The Darkness

De manière générale, applaudissons l'énorme travail visuel accompli sur ce film (une habitude pour Ridley Scott après Alien et Blade Runner). Le metteur en scène nous en met une fois de plus plein les yeux en composant des tableaux à chaque plan de caméra. Tom Cruise remplit son contrat même si ce rôle ne restera pas parmi ses plus convaincants. Le reste du casting est suffisamment crédible pour donner vie à ce monde de conte de fée.

Déçu de n’avoir pu concrétiser son projet de film sur Tristan et Yseult, Ridley Scott s’est plongé dans les contes mythologiques pour en livrer une sorte de synthèse qui ne soit pas une simple adaptation d’un récit connu. On ne passe cependant pas à côté d’un sentiment de « déjà vu ». Legend emprunte des personnages et une esthétique déjà vu chez Peter Pan, Blanche Neige ou La Belle et la Bête. Plus largement, l’histoire évoque le conte de Grimm La Fille du Roi et la Grenouille.

Certains reprocheront à Legend de présenter un monde peu cohérent, à mille lieux de celui d’un Tolkien, plus vivant et crédible. Mais ce film ne joue pas sur ce terrain. Son monde est celui des rêves et est davantage sensoriel que pragmatique.

 

Si vous êtes un rêveur ou un grand enfant, Legend est à coup sûr fait pour vous. Le souffle épique et héroïque n'est certes pas toujours au rendez-vous, mais sa poésie et ses images hyper-esthétisées sont suffisamment puissantes pour vous rester longtemps en tête. Au moins, regardez-le pour l'incroyable performance de Tim Curry dans le rôle du Seigneur des Ténèbres, et pour la magnifique bande-son de Tangerine Dream.

👍🏻Points Forts :

  • Seul film de Fantasy de Ridley Scott
  • Impeccable techniquement
  • Darkness, joué par Tim Curry, excellent
  • Créatures fantastiques bien réalisées

👎🏻Points Faibles :

  • Histoire assez banale
  • Un peu court, 1h38m
  • Scénario convenu

💯La note de Medieval Fantasy : 70/100

7) DRAGONSLAYER (Le Dragon du lac de feu)

1981 - Fantasy / Aventure - 1h 49m – Réalisation : Matthew Robbins

DRAGONSLAYER (Le Dragon du lac de feu)

Lorsqu'un dragon terrorise les terres d'Urland, il revient la tâche à un apprenti sorcier de sauver le royaume au VIème siècle. Le grand sorcier Ulrich (Ralph Richardson) est envoyé pour vaincre le dragon avec ses sorts - s'il n'y parvient pas, le royaume devra continuer à lui sacrifier des vierges, y compris la princesse.

Lorsque le célèbre sorcier est tué, son apprenti Galen doit reprendre le livre de sorts et briser son règne de tyrannie. Si vous recherchez tous les éléments classiques de la Fantasy médiévale, alors vous allez vous régaler avec Dragonslayer - il y a des dragons, des chevaliers, des sorciers, des princesses en péril, et des tonnes de marionnettes des années 80 et d'effets visuels en stop-motion.

Le film assume une part assez sombre, comme en témoigne quelques aspects tel le sacrifice des vierges, mais sans tomber dans l'excès, et plusieurs séquences en sont marquantes, à l'image du remarquable final sous tension, ou du repas des bébés dragons !

Le possède un esthétisme médiéval fantastique qui lui est propre, avec des décors crédibles et immersifs, ainsi que de parfaits trucages, à l'image du magnifique Dragon.

 

En signant Dragonslayer, Matthew Robbins nous entraîne dans un passionnant et sombre récit d'heroic fantasy, magnifiant un spectaculaire Dragon pour mieux faire ressortir une atmosphère étrange, noire, prenante et parfois même terrifiante.

En un mot, il s’agit d’un film avec un Dragon crédible, soutenu par d'excellents effets spéciaux pour l'époque. L'histoire est somme toute classique, assez manichéenne mais rien de surprenant dans l’univers de la Fantasy.

👍🏻Points Forts :

  • Effets spéciaux magnifiquement réalisés
  • Dragons, chevaliers, sorcières, princesses, tout y est
  • Dragon très crédible

👎🏻Points Faibles :

  • Scénario attendu (Disney)
  • Démarrage assez lent
  • Peter MacNicol, peu convaincant

💯La note de Medieval Fantasy : 74/100

6) WILLOW

1988 - Fantasy / Aventure - 2h 06m - Réalisateur : Ron Howard

WILLOW

Issu de l'esprit du créateur de Star Wars, George Lucas, Willow est l'histoire d'un petit individu qui fait une énorme différence. Willow Ufgood (Warwick Davis) mène une vie heureuse dans son village, un fermier de métier qui aspire à devenir un grand magicien. Lorsqu'une enfant humaine est trouvée dans un panier près de la rivière de sa tribu, il est pressé de diriger le groupe qui la ramènera à son peuple.

Il est aidé par plusieurs créatures de contes de fées et par Mad Mardiggan (Val Kilmer), autrefois l'un des épéistes les plus compétents du pays, aujourd'hui un coureur de jupons et un voleur. L'enfant est recherché par une sorcière maléfique. La quête s'achève par une bataille décisive du bien contre le mal qui ne vous laissera pas indifférent.

Willow est un film à l’imaginaire luxuriant. Dans son scénario, Georges Lucas prend le contre-pied de la Fantasy classique en proposant des protagonistes non conventionnels : un héros nain et un antihéros humain. De ce fait, le ton du film est résolument léger et les ficelles comiques empruntes au buddy movie fonctionne parfaitement.

Le tandem Warwick Davis / Val Kilmer enchaine les situations amusantes avec succès. Le duo est épaulé par des hommes miniatures, les Brownies qui nous rappelle les Ewoks de Star Wars, apportent de la fraîcheur, notamment dans des séquences d'action parfaitement maîtrisées. On retrouve d’ailleurs un impressionnant bestiaire.

 

En tout cas, si vous êtes en quête d'une Fantasy un peu différente et qu'une fin convenue de contes de fées ne vous révulse pas et si, pour vous, la Fantasy peut être légère, vous trouverez certainement votre bonheur dans Willow.

👍🏻Points Forts :

  • Des chevauchées, de l'héroïsme en veux-tu en voilà
  • Univers fantastique très travaillé
  • Aventure drôle et rythmée
  • Warwick Davis extatique

👎🏻Points Faibles :

  • Style un peu vieillot
  • Idées de mise en scène parfois hasardeuses
  • Val Kilmer pas au mieux de sa forme

💯La note de Medieval Fantasy : 77/100

5) LADYHAWKE, LA FEMME DE LA NUIT

1985 - Fantasy / Aventure - 2h 04m - Réalisateur : Richard Donner

LADYHAWKE, LA FEMME DE LA NUIT

Il n'y a rien de plus douloureux que d'être forcé de se séparer de celle qu'on aime, une leçon qu'un jeune reçoit lorsqu'il s'associe à un mystérieux chevalier sur un cheval noir. Le capitaine Navarre (Rutger Hauer) chevauche avec un magnifique faucon qui, la nuit, se transforme en une belle femme, Lady Isabeau.

Navarre subit également une transformation en un loup terrifiant. Le seul moment où ils peuvent se voir en tant qu'humains est le crépuscule qui précède leur transformation. Un évêque maléfique qui désirait Lady Isabeau pour lui-même leur a jeté un sombre sort, mais le voleur décide de les aider à le renverser et à briser l'enchantement.

Ladyhawke

Une superbe illustration d'une légende médiévale magnifiquement orchestrée par un savant dosage d’épopée et de lyrisme. Ce film très méconnu parce que passé inaperçu à cause d'un sujet à l'époque démodé, est d'une beauté magique avec sa reconstitution soignée, tournée dans de belles églises et monastères italiens. La rayonnante et angélique Michelle Pfeiffer et le vaillant Rutger Hauer en noble chevalier, incarnent magnifiquement les amants de l’impossible. 

Seul réel bémol, la musique qui est un genre de rock progressif / électro n’est pas vraiment adapté à une épopée médiévale. En contrepartie, les yeux bleus perçants, Michelle Pfeiffer participent pleinement à la réussite du film.

C'est avec talent que Richard Donner nous concocte cette œuvre de Fantasy, il en ressort charme et magie et de quoi faire oublier ses quelques petits défauts pour nous emporter dans un fascinant univers médiéval.

👍🏻Points Forts :

  • Charme et magie
  • Michelle Pfeiffer électrisante
  • Décors naturels magnifiques
  • Photographie superbe 
  • Bon équilibre entre amour et heroic fantasy

👎🏻Points Faibles :

  • Musique pas en accord avec l’univers du film
  • Final un peu frustrant
  • Quelques fautes de goût (costumes)

💯La note de Medieval Fantasy : 80/100

4) EXCALIBUR

1981 - Fantasy / Aventure - 2h 20m - Réalisateur : John Boorman

EXCALIBUR quête du Graal

Vous n'avez jamais vu la Légende du Roi Arthur racontée de la même manière qu'Excalibur, l'épopée fantastique des années 80 avec de jeunes acteurs britanniques comme Liam Neeson, Gabriel Byrne et Helen Mirren. Il s'agit d'un regard violent sur l'épopée du Roi Arthur, fils d'Uther Pendragon et de ses chevaliers en Cornouailles. Tous les protagonistes de la légende sont présents : Merlin l'Enchanteur, Lancelot du Lac, Perceval le Gallois, Gauvain, la Dame du Lac, et bien sûr, l'Épée Excalibur !

Arthur tire l'épée légendaire de la pierre qui la retient prisonnière, épouse Guenièvre et fait de Camelot un royaume glorieux de richesse et de prospérité après de nombreuses guerres. La vie est idyllique jusqu'à ce que la Fée Morgane, sa demi-sœur maléfique et sorcière de la Forêt de Brocéliande, prenne la forme de Guenièvre pour que le bébé issu de leur union impie puisse un jour s'asseoir sur le trône.

 

Habité d’une magie sombre et animale, parfaitement retranscrite dans le jeu de la brillante Helen Mirren qui s’amuse visiblement dans son rôle de sorcièreExcalibur est sans conteste l’une des meilleures adaptations cinématographiques de la légende de la Table Ronde (au coude-à-coude avec le délirant Sacré Graal des Monty Python et bien sûr le récent Kaamelott de l'excellent Alexandre Astier). Le Cycle Arthurien y est traité de manière délurée et baroque, incroyablement stylisée et puissante, c’est un film de l’excès. Les valeurs de la Chevalerie sont poussées à leur paroxysme. Une approche finalement plus qu’appropriée pour une légende des Chevaliers de la Table Ronde !

👍🏻Points Forts :

  • Souffle épique bien présent
  • Belle restitution du mythe arthurien
  • Symbolique profonde
  • La musique d’opéra de Wagner au-dessus de tout
  • Donne envie de partir à la quête du Saint Graal

👎🏻Points Faibles :

  • Thème difficile à traiter en 2h de film
  • Narration un peu décousue
  • Rôle de Merlin surjoué et caricatural
  • Décor vieillot et parfois kitsch

💯La note de Medieval Fantasy : 81/100

3) LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LA COMMUNAUTE DE L’ANNEAU

2001 - Fantasy / Aventure - 3h 48m - Réalisateur : Peter Jackson

LE SEIGNEUR DES ANNEAUX : LA COMMUNAUTE DE L’ANNEAULe premier volet de la trilogie mythique du Seigneur des anneaux de Peter Jackson : la Communauté de l'Anneau est l'un des films médiévaux fantastiques les plus appréciés de tous les temps. Avec ses images spectaculaires, son univers magnifique et ses performances dynamiques, il a redéfini le genre fantastique pour les décennies à venir.

Quatre Hobbits (Frodon, Sam, Pippin, Merry), un Elfe (Legolas), un humain (Aragorn), un nain (Gimli) et un Magicien (Gandalf) partent de la Comté avec l'Anneau Sacré vers le Mont du Destin. Ils doivent éviter le Balrog et les Orques et traverser toute la Terre du Milieu et les Mines de la Moria pour y arriver avant que le Seigneur des Ténèbres Sauron et ses forces du mal ne les rattrapent. Plein d'humour, de cœur et d'action passionnante, le film reste une référence pour tous les films similaires par la suite.

 

Adapter sur grand écran la trilogie de J.R.R. Tolkien était plus qu’un défi. C’était un pari insensé, tant l’univers sorti tout droit de l’imagination de l’écrivain anglais était truffé de détails bien difficiles retranscrire dans leur totalité. Les deux volets suivants, les Deux Tours et le Retour du Roi apportent une dimension cathédralesque à ce monument de la Fantasy.

Mais dès les premières secondes du film, Peter Jackson convainc les plus sceptiques. Ce premier volet est une merveille de film d’aventures, réussissant parfaitement à combiner la féerie et le souffle épique du roman de Tolkien. Beauté des paysages amplifiée par un rythme soutenu et effets spéciaux parfaitement calibrés venant servir l’histoire. Tout est réuni pour un spectacle de qualité, sublime, époustouflant : le défi de Peter Jackson est relevé haut la main !

👍🏻Points Forts :

  • Bonne adaptation de l’œuvre de Tolkien
  • Scène d’action incroyables
  • Casting solide
  • Effets spéciaux à couper le souffle
  • Tension dramatique bien restituée

👎🏻Points Faibles :

  • Manque de finesse de la narration
  • Style blockbuster
  • Quelques longueurs

💯La note de Medieval Fantasy : 86/100

2) CONAN LE BARBARE

1982 - Fantasy / Aventure - 2h 09m - Réalisateur : John Milius

CONAN LE BARBARE

Parfois mésestimé et placé aux cotés de ces nombreuses séries B ou Z mettant en scène un héros musculeux, le Conan de Milius fait partie de ces chefs-d’œuvre intemporels dont la puissance reste encore inégalée, 40 ans plus tard.

Retraçant le conflit entre James Earl Jones, charismatique à souhait dans le rôle de l'hypnotisant sorcier Thulsa Doom et un jeune Schwarzenneger bluffant en Conan, le film de John Milius nous plonge dans un temps ancien sauvage et impitoyable, excellente retranscription de l'univers originel de sword and sorcery créé par Robert E. Howard et assez éloigné de la High fantasy d'un Tolkien.

 

Compte tenu du matériau originel, tomber dans la série B d'action facile n'aurait point été surprenant. Il n'en est pourtant rien, et la grandeur de l’œuvre tient beaucoup à sa justesse de ton et son intelligence.

Le film nous tient en haleine, par l’alternance de scènes d'actions brutales puissamment réalisées et de moments plus contemplatifs à l’esthétique soignée. Visionner Conan est toujours aussi fascinant aujourd'hui, d'autant que les effets spéciaux, très mesurés, ont empêché au film de sombrer, avec le temps.

Le thème de la quête initiatique est très présent : rien ne fera changer Conan de cap, pas même la belle Valeria (Sandahl Bergman). Peu de dialogue, mais parfaitement dosé et écrit avec talent : le monologue d'ouverture, décrivant une société fondée sur la toute-puissance des armes est un classique (réussi) du genre.

 

Bref, Conan le Barbare est un indispensable et, n’ayons pas peur des mots, incontournable.

👍🏻Points Forts :

  • Musique de Basile Poledouris
  • Esthétique soignée
  • Véritable aventure épique
  • Récit initiatique quasi-mythologique
  • Schwarzenegger mérite sa place au Valhalla
  • Combats puissants et brutaux

👎🏻Points Faibles :

  • Seconds rôles assez moyens
  • Décors en cartons pâte

💯La note de Medieval Fantasy : 87/100

1) L’HISTOIRE SANS FIN

1984 - Fantasy - 1h 47m - Réalisateur : Wolfgang Petersen

L’HISTOIRE SANS FIN

Le film fantastique classique des années 1980, L'histoire sans fin, est adapté du roman pour enfants du même nom de Michael Ende et réalisé par Wolfgang Petersen. L'Histoire sans fin a donné lieu à deux suites - L'Histoire sans fin II : le chapitre suivant en 1990 et L'Histoire sans fin III en 1994.

Un classique de la Fantasy des années 1980, L'histoire sans fin est un conte dans un conte. Le timide rat de bibliothèque Bastian Balthazar Bux (Barret Oliver) découvre un livre intriguant alors qu'il se cache des brutes dans une librairie, et décide de l'emprunter. Le livre parle d'un jeune guerrier appelé Atreyu (Noah Hathaway), qui est chargé de trouver un remède pour la souveraine du pays de Fantasia, l'impératrice enfantine (Tami Stronach). Cependant, la quête ne sera pas facile, car une force mystérieuse connue seulement sous le nom de "Le Néant" consume Fantasia, et le chemin d'Atreyu est semé de dangers et de périls.

 

Le film de Petersen se distingue comme un artefact du passé merveilleusement singulier. Il est facile de voir comment une mise à jour bien intentionnée pourrait porter atteinte au caractère unique de l'original. Les superproductions d'aujourd'hui sont bien plus susceptibles d'être produites selon des directives strictes et, de ce fait, une version moderne de l’Histoire sans fin pourrait finir par être terriblement plate.

Il couronne logiquement ce Top 10, par son imaginaire et son univers bien à lui. On est dans la Fantasy pure, le monde imaginaire de l’Histoire sans fin s’appelle d’ailleurs Fantasia.

👍🏻Points Forts :

  • Véritable quête initiatique
  • Univers et identité propre
  • Tension dramatique bien menée
  • Mise en abîme réussi
  • Certaines scènes mythiques (disparition du cheval dans les marais)

👎🏻Points Faibles :

  • Effets spéciaux années 80

💯La note de Medieval Fantasy : 91/100

Nous espérons que ce classement t’a apporté quelques éclaircissements pour ta prochaine soirée cinéma. Il est bien sûr subjectif. N’hésite pas à nous donner tes propres pépites légendaires, que nous aurions pu manquer. Vive le cinéma, vive la Medieval Fantasy !

 


#Chrétien, #Le roi arthur, #Prose, #Saxons, #Fée viviane, #Roi pêcheur, #Grande Bretagne, #Arthuriens, #Chevalier de la table ronde, #Bretons, #Enchanteur merlin, #Arimathie, #Tombeau de merlin, #Chevaleresque, #Légendes médiévales, #Galloise, #Ennemis du roi, #Nom de chevalier, #Personnage de légende, #Lancelot-graal, #Thème de la table ronde, #Série merlin, #Compagnon de table, #Xiie siècle, #Recherche du graal, #Zimmer bradley, #Chercher le graal, #Prophéties de merlin, #Conquête du graal, #Lion, #Objets merveilleux, #Lancelot et guenièvre, #Conte du graal, #Pêcheur, #Adultère, #Plantagenêt, #Exploits, #Neveu, #Sans retour, #Joseph d arimathie, #Ban, #Lieux légendaires, #Charrette, #Le chevalier au lion, #Preux, #Fils du roi, #Lancelot en prose, #Vulgate, #Forêt de paimpont, #Courtois, #Membre de la table, #Camelote, #Série de tables rondes, #Assis autour d une table, #Personnages centraux, #Cour du roi, #Version de la légende, #Légendes bretonnes, #Roman de chevalerie, #Camelots, #Romans de chevalerie, #Atteindre le graal, #Objet de sa quête, #Lieu enchanteur, #Représente un véritable, #Armoricaine, #Rassembler les meilleurs, #Quête de l origine, #Breton, #Légendes celtiques, #Périlleux, #Armorique, #Romans de chevalerie, #Amour courtois, #Roman courtois, #Tristan et Iseult, #Preux chevalier, #Héros légendaires, #Romans courtois, #Autour du roi, #Études de textes, #Mener une quête, #Demi-frère, #Gildas, #Derniers outrages, #La cour du roi, #Légendes celtes, #Devient une légende, #Série kaamelott, #Vraie légende, #Manuscrit, #Littérature médiévale, #Littérature courtoise, #Chevalier errant, #Cousin, #Calice, #Écrivains, #Romanesque, #Contes bretons, #Batailles, #Ouvrage d histoire, #Mythes, #Roman médiéval, #Sire, #Bretonne, #Roi de Bretagne, #Amant, #Roi légendaire, #St graal, #Sang du christ, #Mythologie celtique, #Cène, #Voir la légende, #La dernière légion, #Tournoiement , #Forêt magique, #Idéal chevaleresque, #Abbaye, #Textes médiévaux, #Envahisseurs, #Xiiie siècle, #Charlemagne, #Réussit à merveille, #Romaine, #Accomplir des prouesses, #Livre histoire, #Occident, #Amours, #Galles, #Bel inconnu, #Mythologie celte, #Poète, #Roi d angleterre, #Mystique, #Récits médiévaux, #Épée dans les reins, #Gaule, #Mystères, #Avatar, #Personnages légendaires, #Trahison

NOS MONTRES