Le déclin des Vikings : pourquoi ont-ils disparu ?

6 min de lecture | 1 722 mots

Le phénomène Viking ne laisse personne indifférent. Affreux pillards venus du Nord pour certains, valeureux guerriers et excellents navigateurs pour d’autres, les Vikings ont laissé une empreinte de conquête unique dans l’histoire.

Les incursions vikings débutent avec le pillage du monastère de Lindisfarne en 793, et s’achèveront à la fin du XIème siècle, où le phénomène s’essouffle jusqu’à totalement disparaitre.

Les VikingsDurant 3 siècles, les Vikings se livreront à des attaquent incessantes, certains raids conduisant même à la création de véritables colonies en Grande Bretagne, en Irlande, en France ou encore en Russie.

Mais tout d’abord, il est bon de rappeler que « Viking », ce n’est pas un peuple, mais plutôt une activité qui consiste à gagner sa vie en mer grâce à des pillages ou du commerce, ce qui peut s’apparenter à de la piraterie.

De ce fait, au lieu de dire « un viking » on devrait plutôt dire « quelqu’un qui viking ». Bien entendu, ceux que l’on assimile souvent aux Vikings sont en réalité des scandinaves, à savoir les Danois, Norvégiens et Suédois, ou encore des Islandais.

 


Et les raisons qui les poussent à prendre la mer sont multiples et sont sujets à débat, on a longtemps pensé, à tort, qu’il s’agissait d’un problème de surpopulation.

Par la suite, on a cru à un phénomène d’exode à cause d’un manque de ressource, le froid n’aidant pas à cultiver la terre, mais là encore, ce n’est pas tout-à-fait exact.

Pour qualifier le phénomène viking, on parle aujourd’hui plutôt de volonté de découverte. Les vikings étant d’excellents navigateurs, ils ont mis à profit cette qualité pour ouvrir de nouvelles routes commerciales.

Loin de l’image clichée que l’on a aujourd’hui du viking comme un barbare qui ne pense qu’à se battre, les Vikings étaient avant tout d’excellents navigateurs, des paysans, des artisans, des marchands et de grands voyageurs qui ont, pendant toute la durée du phénomène viking, parcouru l’Europe, de l’Angleterre à la Francie, en passant par la Sicile et même au-delà avec des passages à l’est de l’Europe, à Constantinople, à Bagdad et en Afrique du Nord.

Les invasions vikings

Si on aime raconter l’épopée de ces voyageurs venus du nord, on s’attarde moins sur la raison de l’arrêt de ces conquêtes. Ont-ils été vaincus ? Et bien la réponse est plus nuancée qu’il n’y parait. Explications.

CAUSE N°1 : Pas assez nombreux. Un problème démographique.

Leur faible démographie est une cause qui peut sembler simpliste, mais les scandinaves avaient une population peu nombreuse et c’est là une des principales causes de la fin de l’ère viking.

Ces derniers avaient l’habitude d’agir en petit groupe, de ruser avant d’attaquer et ils limitaient les affrontements directs, et lorsque le rapport de force numérique tombait en leur défaveur, ils faisaient demi-tour comme lors du siège de Paris de 885.

Siège de Paris

Face à des ennemis qui au fil du temps ont appris à se protéger des raids vikings, leur seul moyen de faire perdurer leurs colonies sur les terres récemment conquises, fut de se fondre dans la population locale. Ce qui a peu à peu « dissout » leur existence en tant peuple venu d’ailleurs.

CAUSE N°2 : Limitation technique (navires) et transformation du commerce

Un autre aspect qui va faire que le phénomène viking va s’atténuer, ce sont leurs navires que les vikings utilisent. Nous ne parlons pas des Drakkars, qui n’existent pas d’ailleurs, il s’agit d’une déformation qui date du XIXème siècle, un Drakkar est en fait le nom donné à la sculpture à la proue des navires. On parlera alors plutôt pour les navires marchands de Knörr, de Byrding ou encore de Karfi.

Viking Drakkar

Les scandinaves excellaient dans la fabrication de ces navires. Ces derniers ont été particulièrement utilisé par les Vikings. Leur navire à fond plat leur permettait notamment de remonter les rivières et les fleuves. Mais voilà, ces navires ne pouvaient pas transporter beaucoup de marchandises. C’est pour cette raison qu’ils visaient tout particulièrement l’or et les bijoux précieux, légers et faciles à transporter.

Mais au IXème siècle une nouvelle forme de commerce émerge en Europe et l’échange de matière première y prend une place plus importante qu’auparavant.

Transporter de grande quantité de bois, de pierre ou de minerai, les Vikings ne peuvent pas le faire avec leur navire, et comme le commerce tel que les Vikings avaient l’habitude de le pratiquer cesse d’exister, alors le concept même de viking s’étiole et disparait.

 

CAUSE N°3 : Les changements politiques : l’émergence de monarchies et l’éveil des nationalités.

Les sociétés scandinaves ne sont pas les mêmes en 793 et en 1066. Elles vont connaitre ce que va appeler l’historien Régis Boyer l’éveil des nationalités. L’effacement des clans et autres confédérations pour des monarchies de droit divin

Les scandinaves vont alors se mettre à se définir en fonction de leur origine géographique avec l’avènement du royaume de Norvège, de Suède et du Danemark.

Et cette transformation se fait en réaction à un autre changement politique en dehors des frontières de la Scandinavie. En Europe occidentale, les monarchies se centralisent aussi, ce qui leur permet de mieux contrôler leur économie, leur armée et donc mieux se défendre face aux raids vikings.

 


En Scandinavie, cette transformation fait muter l’aristocratie scandinave et transforme les chefs de clans en barons, qui entretiennent des domaines et ainsi n’ont plus d’intérêt à se joindre à de nouveaux raids. Mais cette stabilité politique nouvellement acquise est devenue possible grâce à une chose : la Christianisation ✝️.

CAUSE N°4 : Christianisation de l’Europe et la conversion des Vikings au Christianisme

C’est très certainement l’un des plus grands bouleversements que connait le monde scandinave et qui va jouer le plus dans la disparition des Vikings. Depuis plusieurs siècles, le christianisme se répand dans toute l’Europe et le Nord ne fait pas exception.

La conversion des scandinaves à la religion chrétienne se fait d’ailleurs de façon assez naturelle, sans massacre ni impôts comme on avait pu le voir avec Charlemagne lorsqu’il partait convertir les païens de Germanie.

Charlemagne christianise l'occident

Des églises fleurissent un peu partout, les scandinaves se mettent eux aussi à avoir leurs saints et si cette conversion se fait sans violence c’est peut-être qu’ils y trouvaient leur compte. À une époque où le christianisme prend le pas sur les différents paganismes à travers l’Europe, pour un peuple marchand, avoir les mêmes croyances que ceux avec qui on commerce peut s’avérer utile.

Car on sait aussi qu’en Scandinavie, certaines traditions païennes seront conservées pendant encore longtemps ce qui appui bien sur le fait que cette christianisation du nord fut progressive.

 


Mais si cette christianisation de la Scandinavie semble bénéfique pour le commerce, alors pourquoi contribue-t-elle à la fin des Vikings ?

Cette nouvelle religion amène son lot de règles, on ne tolère plus les actes de pillages, la violence contre ses frères chrétiens et enfin le commerce d’esclaves qui disparait totalement en 1100. Le commerce d’esclaves issu souvent d’enlèvement lors de leurs raids étaient pourtant l’un des piliers de l’économie scandinave qui faisait la richesse des Vikings et qui leur étaient très utile pour effectuer les taches quotidiennes, lorsque les hommes partaient pour des raids.

A noter malgré tout que le statut d’esclave chez les Vikings est bien particulier, il n’est en aucun cas similaire par exemple aux esclaves chez les Grecs et encore moins aux esclaves africains de la traite arabo-musulmane.

Sans les esclaves, les Vikings perdent ainsi l’une de leur principale source de revenu et donc plus grand-chose ne motive leurs raids et ils cessent progressivement.

 

CONCLUSION

Parmi les dernières grandes incursions vikings, il y a celle de Knut le Grand ou bien celle d’un certain Harald Hardrada, un roi de Norvège qui meurt face au Roi d’Angleterre Harold Godwinson à Stamford Bridge le 25 septembre 1066. Mais ce dernier meurt quinze jours plus tard à la bataille d’Hastings qui l’oppose à Guillaume le Conquérant, que l’on surnomme Guillaume de Normandie. Qui est lui-même un descendant de Rollon, un Viking qui s’est converti au christianisme et qui a fondé 2 siècles avant le duché de Normandie.

Guillaume le Conquérant

Les Vikings ont donc cessé d’exister, du moins la pratique du viking mais ça ne les empêche pas d’avoir grandement influencé leur contemporains et leur héritage est toujours présent aujourd’hui. C’est notamment grâce à eux que des régions encore inexplorées seront peuplées grâce à la colonisation viking comme en Islande, au Groenland, les îles Féroé et évidemment le Vinland en Amérique du Nord.

Et les vikings n’ont pas seulement conquis de nouvelles terres, ils ont transformé des royaumes, voire en ont fondé.

On peut citer la Normandie avec Rollon, du Danelaw en Angleterre ou encore la Russie avec les Varègues et la création de la Rus’ de Kiev.

 


Quant à la culture et le peuple scandinave, eux, ont perduré. De leur côté, les colons se sont mélangés aux populations autochtones. Que ce soit en Angleterre, en Normandie, en Russie ou en Sicile, les Vikings ont su s’adapter aux locaux.

Ainsi les vikings du Danelaw deviennent des Saxons, ceux de Normandie, des Francs ou encore ceux de Kiev, des Slaves.

Seules certaines de leurs colonies subsisteront après le XIème siècle comme au Groenland, où ils disparaissent au profit des Inuits au début du XVème siècle.

Avec ces scandinaves qui s’installent en dehors de leur terres natales, on voit alors se faire un processus d’assimilation, ils adoptent les mœurs, les langues et les coutumes de ceux qu’ils avaient auparavant pillés en important leur savoir-faire notamment dans le domaine maritime et commercial avec la création de villes portuaires ou des comptoirs commerciaux.

C’est ce qui fait la force des Vikings. Leur expansion et leur capacité à s’adapter à chaque nouvel environnement est impressionnant. Même si au final l’impact des Vikings fut assez limité sur le temps long.

👇🏻🔥 DÉCOUVRE NOTRE NOUVELLE COLLECTION 🔥👇🏻

Collection Valhalla

Avec cette assimilation, ils se sont peu à peu effacés, conduisant à ce qu’ils soient en partie oubliés pendant des siècles, subsistant uniquement une vision biaisée de païens sanguinaires, le tout alimenté par les récits que font les victimes de leur raids jusqu’à être peu à peu réhabilités grâce à des recherches menées par des historiens, linguistes ou encore archéologues comme Régis Boyer.

Nous savons à présent que les Vikings étaient des marchands, des paysans, des artisans et des guerriers aux multiples visages et qu’il n’y a donc pas qu’une seule raison à la fin du phénomène viking.

source : https://www.youtube.com/c/LaFolleHistoire/videos

Merci, l'ami, d'avoir lu jusqu'au bout, n'hésite pas à nous faire part de ton ressenti dans la section 'commentaires'. A bientôt. 

#Rois, #Ier, #Normands, #Germanique, #Norvégien, #Invasion, #Sagas, #Wessex, #Nordiques, #Barbares, #Peuples scandinaves, #Abbaye, #Duc de Normandie, #XIe siècle, #Xe siècle, #Germaniques, #Anglo-saxons, #Châteaux, #Péninsule, #Comte, #Empire romain, #Révolte, #Saxon, #Romaine, #Moyen-âge, #Mythologie, #Roi de France, #Expéditions, #Franque, #Mer du nord, #Normand, #Peuples nordiques, #Trône, #Comtes, #Seigneurs, #Danoise, #Vassal, #Concile, #Gaule, #Serment, #Archevêque, #Successeur, #Archéologie, #Gothique, #Ixe, #Normande, #Haut moyen âge, #Haut moyen, #Eudes, #Guerrier viking, #Héritier, #Civilisations, #Vassaux, #Comté, #Médiéval, #Normandes, #Féodale, #Noblesse, #Carolingien, #Baltique, #Byzantin, #Xiie, #Guerriers vikings, #Souverain, #Xiiie siècle, #Archéologiques, #Flandre, #Possessions, #Romain Germanique, #Europe du Nord, #Invasions normandes, #Ducs, #Empereur, #Règne, #Carolingiens, #Chrétienté, #Clergé, #IXe siècle, #Reliques, #Dynastie, #Sépulture, #Xve siècle, #Pèlerinage, #Xiie siècle, #Innocent iii, #Abbatiale, #Terre-sainte, #Chevalerie, #Théologie, #Renaissance, #Anjou, #Mérovingiens, #Papauté, #Capétiens, #Histoire médiévale, #XIXe, #Empire Byzantin, #XIXe siècle, #Domaine royal, #Histoire de france, #Xve, #Viiie, #Archéologique, #Roi des francs, #Carolingienne, #Xive, #Souverains, #Monastique, #saint-philibert, #philibert

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

NOS MONTRES