La Fantasy : Définition du Genre et Origine Historique

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique

Qu'est-ce que la Fantasy ?

Le mot fantastique, vient du grec et signifie "rendre visible". La Fantasy est un genre de fiction qui se concentre sur des éléments imaginaires. Il peut s'agir de magie, de surnaturel, de mondes alternatifs, de monstres, de fées, de créatures magiques, de héros mythologiques, bref de tout ce qu'un auteur peut imaginer en dehors de la réalité.

Les éléments magiques ou surnaturels servent de base à l'intrigue, au décor, à la caractérisation ou au scénario en général. De nos jours, le fantastique est populaire dans un large éventail de médias - films, télévision, bandes dessinées, jeux, art et littérature - mais sa place prédominante et la plus influente a toujours été dans la littérature.

Bien que la Fantasy évolue dans un monde en partie imaginaire, les histoires traitent bien souvent de la société et de la condition humaine. De nombreux récits fantastiques contiennent des éléments destinés à être lus sur un plan symbolique. L'anneau de Sauron, par exemple, dans Le Seigneur des Anneaux, représente le mal et la cupidité, et sa destruction symbolise le triomphe du bien sur le mal. Les lecteurs qui tentent d'échapper à la réalité dans un bon livre peuvent constater qu'il y a des leçons très réelles à tirer même dans les histoires les plus fantastiques.

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique

Les éléments et caractéristiques de la Fantasy

La Fantasy est un genre large et diversifié, mais il y a plusieurs thèmes narratifs communs, comme par exemple :

  • Le bien contre le mal
  • La quête héroïque (ou sombre) du pouvoir ou du savoir
  • La tradition contre la modernité
  • L'individu contre la société
  • L'homme contre la nature
  • L'homme contre lui-même
  • L'épopée initiatique
  • La passion amoureuse
  • La trahison
  • Un voyage épique
  • Le héros improbable et/ou réticent

Bien sûr, nombre de ces thèmes sont également communs à d'autres genres littéraires. Les romans pour jeunes adultes, par exemple, mettent souvent en scène un passage à l'âge adulte, une lutte avec l'amour et la trahison, et une certaine variation du bien contre le mal.

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique 1

Les sous-genres et les types de Fantasy

La Fantasy comprend un nombre important et toujours croissant de sous-genres, dont certains sont combinés dans les œuvres des écrivains. Définitions des sous-genres essentiels de la Fantasy :

A. La Medieval Fantasy

Des histoires fantastiques se déroulant dans un univers médiéval, mettant en scène des sujets tels que le roi Arthur et ses chevaliers, la quête des Templiers, la mythologie nordique ou germanique remaniée. Les personnages humains sont souvent confrontés à des antagonistes surnaturels - des adversaires comme des dragons cracheurs de feu, des sorcières maléfiques ou d'obscures sorciers.

B. La High Fantasy ou Fantasy épique

Les intrigues et les thèmes de ce sous-genre sont généralement centrés sur un seul héros dans une de quête initiatique. La High Fantasy est devenu particulièrement populaire au XXème siècle et continue à dominer une grande partie du fantastique populaire aujourd'hui. Parmi les meilleurs exemples, citons Le Hobbit et Le Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien, Les Chroniques de Narnia de C.S. Lewis. ou encore Conan de Robert E. Howard.

C. La Low Fantasy

Située dans le monde réel, la basse fantaisie comprend des éléments magiques inattendus qui choquent les personnages, comme les figurines en plastique qui prennent vie dans L'Indien du placard (1980) de Lynne Reid Banks.

D. Le Réalisme Magique

Tout comme dans le monde réel, les personnages du réalisme magique acceptent des éléments fantastiques tels que la lévitation et la télékinésie comme faisant partie intégrante de leur univers réaliste, comme dans le classique Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez (1967).

E. La Dark Fantasy

Combinant des éléments de fantaisie et d'horreur, son but est de déconcerter et d'effrayer les lecteurs, comme les monstres gargantuesques de l'autre monde dans l'univers de H. P. Lovecraft.

F. Les Fables

Ce sont de courtes histoires dont les personnages principaux sont des animaux personnifiés. Outre les Fables de La Fontaine, la collection la plus célèbre est celle des Fables d'Ésope, qui se terminent chacune par une courte morale ; par exemple, son conte "Mercure et le bûcheron" se termine par la leçon suivante : "l'honnêteté est la meilleure politique".

G. Les Contes de Fées 🧚🏻‍♀️

Destinés à endormir les enfants et à réveiller les parents, ces contes de fées et contes populaires se déroulent généralement dans des pays lointains au contexte réel mais comportant éléments magiques utilisés pour accomplir le bien ou le mal. Ces contes mettent en scène des princes et des princesses, des marraines fées et des belles-mères méchantes, mais les lutins, les trolls, les dragons, les sorcières, les animaux qui parlent et autres personnages surnaturels sont une vérité acceptée.

Les collections les plus remarquables comprennent les contes de Grimm (Hansel et Gretel, Rapunzel, Blanche-Neige et les Sept Nains) et des œuvres de Hans Christian Anderson (Le vilain petit canard, La petite sirène) et de Charles Perrault (Cendrillon, Contes de ma mère l'oie). Il est également très fréquent que des histoires d'autres genres comportent des éléments de contes de fées, comme le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare, où les humains ne sont pas conscients qu'un monde imaginaire existe en eux.

H. La Mythologie

Les mythes anciens qui impliquent des éléments légendaires, ont été créés pour expliquer les mystères de l'univers et de tous ses éléments - le temps, la terre, l'existence des créatures et des choses. Les plus connus sont la mythologie grecque et romaine, par exemple, les histoires sur les Dieux grecs et les héros comme Hercule ont été racontées d'innombrables fois dans des films fantastiques. Les principaux exemples sont les contes épiques d'Homère, l'Iliade et l'Odyssée. Sans oublier la mythologie nordique avec son lot de créatures fantastiques et ses symboles et objets emblématiques.

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique 2

Les grands exemples de littérature Fantasy

Allant de la High Fantasy à la Dark Fantasy et au réalisme magique, ces romans à succès - qui ont tous été adaptés en films et séries télévisées populaires - sont des exemples du genre :

Le château d'Otrante (1764) d'Horace Walpole,
Alice au pays des merveilles (1865) de Lewis Carroll
La princesse et le gobelin (1872) de George MacDonald
La source au bout du monde (1896) de William Morris
Conan (1932-35) de Robert E. Howard
Le Hobbit (1937) de J. R. R. Tolkien
Le seigneur des anneaux (1954-1955) de J. R. R. Tolkien
Le lion, la sorcière et l'armoire (1950) de C. S. Lewis
Les chroniques de Narnia (1956) de C.S. Lewis
Cent ans de solitude (1967) par Gabriel García Márquez
La princesse mariée (1973) de William Goldman
L'Épée de Shannara (1977) de Terry Brooks
L'Indien du placard (1980) de Lynne Reid Banks
La boussole d'or (1995) de Philip Pullman
A Game of Thrones (1996) de George R. R. Martin
Harry Potter et l'école des sorciers (1997) de J. K. Rowling
Le crépuscule des elfes (1998) de Jean-Louis Fetjaine
Dead Until Dark (2001) de Charlaine Harris
American Gods (2001) par Neil Gaiman

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique 3

Les origines historiques de la Fantasy

George MacDonald est souvent cité comme étant le premier auteur de Fantasy. Bien qu'il soit né en 1824 et que ses œuvres soient beaucoup plus anciennes que celles de J.R.R. Tolkien ou de Michael Ende, le fait de présenter MacDonald comme le fondateur de la Fantasy est trompeur et n'explique pas d'où elle vient réellement. Observons la Fantasy dans une acception plus large, en commençant par les traditions orales des anciens.

La Fantasy par transmission orale

Qu'il s'agisse des récits bibliques du Déluge ou de l'Odyssée d'Homère, les gens d'autrefois ont partagé des histoires avec des éléments fantastiques bien avant de savoir lire ou écrire. De la fin de l'Antiquité et du début du Moyen Âge, le partage des histoires orales était permettait de solidifier les identités des peuples.

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique 4

La Fantasy vecteur de quête intérieure

Les légendes germaniques du héros Siegfried et les légendes celtiques du héros Cúchulainn sont les précurseurs de la Fantasy. Dans ces récits oraux, il est sous entendu que les créatures fantastiques, c'est-à-dire les dragons, phœnix et sirènes, vivaient loin des villes et villages, et des histoires comme Beowulf et Sinbad le marin le reflètent, car ces héros doivent voyager loin de chez eux pour rencontrer le fantastique face à face.

Même dans les épopées chevaleresques médiévales plus tardives comme la Chanson de Roland, les héros sont confrontés des géants, objets magiques ou sorts d'enchantement à mesure qu'ils s'éloignent de leurs foyers. Tout le concept d'aventure au sens large (ad venire en latin) est né de cette tradition épique chevaleresque. Elle est exprimée notamment dans Parsifal, où le héros doit se battre contre lui-même sans le savoir, car la quête est un voyage de réalisation de soi.

Les histoires comme celles mentionnées ci-dessus sont issues du besoin qu'a l'humanité de raconter et d'entendre des histoires, mais la Fantasy moderne n'a pas encore été développée car les gens du Moyen Âge qui entendaient ces histoires y croyaient dur comme fer, contrairement à l'homme moderne qui garde un certain détachement.

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique 5

Le livre de Fantasy moderne

Les contes oraux sont ensuite sortis du cadre médiéval pour s'introduire au sein même du foyer. C'est au début du XIXème siècle que les frères Grimm ont transcrit les premiers contes populaires modernes en interrogeant des paysans dans toute l'Allemagne rurale, et en 1812, ils ont publié un recueil connu sous le nom de "Contes de Grimm".

Par la suite, d'autres écrivains romantiques ont commencé à critiquer la civilisation moderne en réintroduisant le fantastique dans la civilisation par le biais du conte de fées, ou Märchen comme on l'appelait en allemand. En 1846, Les Elfes de Ludwig Tieck était plus qu'un simple conte de fées, c'était une attaque en règle contre monde moderne.

Le Crépuscule des Elfes de Jean-Louis Fetjaine pointe du doigt les problèmes de l'humanité moderne, affirmant que les gens ne croient plus que le mythe est réel et que les elfes nous ont donc littéralement abandonné.

Le pouvoir de l'imagination de l'enfant

Seul l'enfant a encore la capacité de croire aux créatures féeriques et donc l'imagination créative de l'enfant est le sauveur de l'humanité. Ce thème est magnifiquement capturé dans Le Hobbit. Dans L'Histoire sans Fin, de Michael Ende, Bastien, le héros, se rend compte que les créatures fantastiques de Fantasia ont besoin qu'un humain du monde réel croit en elles.

La Fantasy est un mélange d'épopées héroïques et chevaleresques du Moyen Âge et un mélange d'idéalisation romantique du Moyen Âge du XIXe siècle, le tout dans un seul genre, d'où ses allusions constantes au château idyllique, aux chevaliers sauvant les princesses des dragons et aux rois héroïques regnant sur leur royaume. En d'autres termes, la Fantasy est un hybride de nombreuses traditions de contes anciens.

La Fantasy est né du besoin du penseur romantique de vivre le fantastique à une époque d'industrialisation et de développement technologique.

Illustration pour l'article La Fantasy Définition du Genre et Origine Historique 6

Le mythe médiéval dans la civilisation moderne

Les XIXème et XXème siècles ont vu de grandes avancées dans la littérature concernant les éléments fantastiques, allant de W.Y. Evans-Wentz affirmant que les fées étaient réelles à Du Conte de Fées de J.R.R. Tolkien et La Morphlogie du Conte de Vladimir Propp qui nous explique en détail l'immense valeur que le fantastique a pour la civilisation moderne.

Aujourd'hui, au XXIème siècle, la Fantasy permet aux enfants et à de nombreux adultes de s'échapper et d'explorer les mondes des elfes, des dragons et des mêmes monstres mythiques du Moyen Âge auxquels les gens croyaient autrefois.

En réalité, le médiéval est toujours là et il ne nous a jamais quitté. Et à une époque où l'humanité est menacée par la technologie, il existe toujours un besoin inhérent de s'évader dans un passé idyllique, où le fantastique ne manque jamais de nous émerveiller.

Afin de tout-à-fait conclure cet article, nous souhaitions te présenter une boutique en ligne qui te plaira sûrement. Il s'agit de Gandalf Shop, véritable référence en matière de produits dérivés Seigneur des Anneaux et l'Univers de Tolkien. Bagues, Bijoux, Figurines et T-Shirts t'y attendent. Bonne visite !

Boutique Seigneur des Anneaux

Merci, l'ami, d'avoir lu jusqu'au bout, n'hésite pas à nous faire part de ton ressenti dans la section 'commentaires'. A bientôt.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

NOS MONTRES

You can use this element to add a quote, content...